Concerts

 
Photo de l'auteur

© droits réservés

Titre :

Auteur :

Compositeur :

Copyright :

Éditeur :

Album :

Label :

Georges Van ParysAuteur

Biographie

Auteur de musiques de films et de chansons populaires, compositeur d'opérettes, Georges van Parys (1902-1971) a marqué son époque par des mélodies qui sont à l'image de sa personnalité : c'est un musicien de Paris.


Georges van Parys est né à Paris, et a fait ses études au Lycée Turgot. Il étudie le piano avec Henri Lavagne, qui reconnaît en lui un futur concertiste. Il accompagne ses soeurs, Louise et Lucie, au piano, lors de petits concerts. En 1924, tout en poursuivant ses études de Droit (il obtient sa licence), il est engagé au cabaret "Chez Fyscher", lieu de rencontre de toute la haute société et reconnu pour la qualité des artistes qui s'y produisent. Pendant trois ans, il accompagne au piano des vedettes telles qu'Yvonne George, Gaby Montbreuse, Lucienne Boyer et Arletty. En même temps, il écrit ses premières opérettes.


A partir de 1927, sa collaboration avec Serge Veber et Philippe Parès va donner naissance à une série d'opérettes à succès : "Lulu", "L'Eau à la bouche", "Louis XIV" qui réunissent les vedettes incontestables du théâtre et du Music hall : Dranem, Christiane-Dor, Morton, Pauline Carton, Loulou Hegoburu, Damia… Sa rencontre avec René Clair, en 1930 , est déterminante à une époque où le cinéma connaît un tournant majeur, celui du parlant. René Clair l'engage pour le premier film musical français, "Le Million". C'est un précurseur de cette nouvelle invention qu'est la musique au cinéma. Avec René Clair débute une longue et fructueuse collaboration ("Les Grandes manoeuvres" avec la chanson "Si tu m'aimais") et une fidèle amitié.


Puis il travaille avec les plus grands metteurs en scène de films des années 30 aux années 60 :


- "Circonstances atténuantes" de Jean Boyer pour lequel il a composé "Comme de bien entendu" interprété par Aletty, Andrex, Michel Simon et Dorville.


- "French cancan" de Jean Renoir contenant "la valse à Nini", "La complainte de la butte" et "La sérénade du pavé" interprété par Edith Piaf.


- "Fanfan la tulipe " de Christian Jacque .


- "Madame deS"de Max Ophüls.


Au total, plus de deux cents musiques de films ! Au théâtre, il écrit plus d'une trentaine d'opérettes et d'opéras bouffes, qui sont jouées sur les scènes parisiennes : "Lulu" au théâtre Daunou, "La Petite dame du train bleu" à l'Eldorado, "Le Coeur y est" au théâtre de l'Athénée, "Virginie Déjazet" au théâtre des Champs Elysées, "La Belle de Paris" à l'Opéra-Comique… Son oeuvre s'étend de la musique de scène pour les comédies de Marcel Achard ("Voulez vous jouer avec moâ ?") et Jean Anouilh ("L'Orchestre"), aux opérettes et jusqu'aux opéras bouffes de grande envergure ("Fra Diavolo" à l'Opéra de Marseille en 1966).


On ne peut compter le nombre incalculable de chansons qu'il a écrit dont certaines restent à jamais inscrites dans les mémoires et sur les lèvres : "Mimile", "Un mauvais garçon", "La complainte des infidèles", "Un jour tu verras", "Comme de bien entendu", "Appelez ça comme vous voulez", "ça c'est passé dimanche",… De nombreuses émissions radiophoniques et télévisées témoignent de son parcours et de sa production particulièrement prolifique, ainsi que de son professionnalisme et de son humour salués par tous ceux qui l'ont connu. Sa carrière a été récompensée par le Grand Prix de la Musique de la Société des Auteurs en 1968.