Concerts

 
(c) droits réservés

Tie a yellow ribbon 'round the old Oak tree
(L. Russell Brown - Irwin Levine)
(c) Peermusic III Ltd / Irwin Levine Grand Music
Peermusic III Ltd représenté par SEMI pour France et territoires SACEM

interprété par Tony Orlando & Dawn - (p) 1973 Arista records Inc. (Sony BMG)

"TIE A YELLOW RIBBON 'ROUND THE OLD OAK TREE" par TONY ORLANDO & DAWN

Style : Crooners & 50's

"I'm comin' home, I've done my time, Now I've got to know what is and isn't mine,
If you received my letter telling you I'd soon be free,
Then you'll know just what to do... If you still want me..."


Soyons kitsch et décalé. La sélection de ce jour va dans ce sens!

Fin 1972, Tony Orlando et le groupe vocal Dawn ont déjà une notoriété forte aux USA, grâce à leur 1er hit, "Candida", 2 ans plus tôt.
Au début de l'année 1973, Tony et Dawn vont enregistrer ce qui deviendra leur all time classic et le grand #1 des charts de cette année, avec la chanson "Tie a yellow ribbon 'round the old Oak tree".

L'histoire de cette chanson tirée d'un fait divers est particulièrement incroyable.
Tout se passe à l'intérieur d'un bus du Sud des US reliant Miami au moment où un des passagers raconte au conducteur qu'il vient tout juste de sortir de prison le matin même, après un séjour de 3 ans derrière les barreaux.
Dans une lettre écrite à sa femme alors qu'il était incarcéré, il lui annonce qu'elle n'est pas obligé de l'attendre mais que si elle le souhaite, elle devra attacher un ruban jaune autour de l'unique chêne de la place de la ville.
Comme le bus descendait la US 17, près de White Oak (Georgia), la ville natale de l'homme, il fut demandé au chauffeur de ralentir pour que tout le monde puisse voir si le fameux ruban était autour de l'arbre.
Incapable de regarder l'homme détourna le regard mais le ruban était bien là, salué par tous les passagers du bus.

Le chauffeur téléphona à une agence de presse locale et l'information fit très vite le tour du pays, relayée par tous les médias nationaux.

Après avoir lu l'histoire dans la presse, L. Russell Brown et Irwin Levine écrivirent ce qui allait être un vrai succès populaire.
Tony Orlando & Dawn enregistrèrent "Ribbon" dans la foulée et le 45T sorti par Bell en février 73 fut #1 des charts US en avril. Le titre demeura plus de 5 mois dans les charts totalisant plus de 7 milions de copies vendues.