Concerts

 
(c) droits réservés

Freight train
(Elizabeth Cotton - Fred Williams - Paul James)
(c) Pan music Ltd
représenté par Kassner associated publishers
représenté par Monica pour la France & territoires SACEM

(p) 2007 Trouble records - interprété par Le Volume Courbe

"FREIGHT TRAIN" d'ELIZABETH COTTEN

Style : Indie folk/rock

"Freight train freight train goin' so fast, Freight train freight train goin' so fast
Please don't tell what train I'm on, So they won't know where I've gone"

Née en 1895 en Caroline du Nord, Elizabeth "Libba" Cotten est une musicienne afro-américaine au parcours plus qu'atypique.
Adepte du banjo dès son plus jeune âge, elle commence à écrire ses 1ères chansons vers 8 ans. Elle écrit "Freight train", sa chanson la plus connue, à 11 ans (!).
Pour des raisons familiales, Cotten mettera sa carrière artistique en stand by vers la fin des années 20, alors qu'elle officiait avec ces chansons principalement dans les églises.

C'est au milieu des années 50 qu'Elizabeth Cotten sera redécouverte par l'intermédiaire du groupe folk-singing Seeger family qui organiseront pour elle plusieurs sessions d'enregistrement. Son 1er LP sortira ainsi en 1957 sous le titre "Folksongs and Instrumentals" et le simple de "Freight train" deviendra Top 5 en Grande Bretagne.
Cet intérêt donnera un nouveau démarrage à la carrière de Cotton, après 25 ans d'inactivité, et verra "Freight train" atteindre enfin le grand public aux USA.

Durant les années 60 et 70, "Freight train" deviendra un classique de la folk music américaine grâce aux versions de Peter, Paul & Mary, Jerry Garcia, Bob Dylan, Taj Mahal, entre autres.

Cotten avait un jeu guitaristique plus que particulier, transposé du banjo. Elle jouait ainsi sur une guitare folk de droitier en position de gaucher. A voir! :
Voir sur You Tube

Pour preuve que cette belle ritournelle folk pacifique qui fleure bon le Mississippi n'a pas fini de "voyager", en écoute aujourd'hui cette toute nouvelle version par Le volume courbe (enregistrée avec Andrew Innes de Primal Scream).
Sous ce pseudo imagé se cache Charlotte Marionneau, une française installée à Londres et signée sur le label de Damon Albarn, Trouble records.

Très belle version, par ailleurs saluée par les Inrocks tout récemment: "La chanson a 50 ans mais Charlotte la chante comme une berceuse, comme si elle faisait du baby sitting pour les petits enfants de Dylan, avec un banjo, une mandoline, un harmonica et une voix délicieusement vaporeuse".

Pour une meilleure qualité audio, n'hésitez pas à demander le mp3. Très bonne écoute.