Concerts

 
(c) droits réservés

Groove me
(King Floyd)
(c) Peermusic III, Ltd - Malaco Music Co
représenté par SEMI pour la France & territoires SACEM

(p) 1970 Malaco records - interprété par King Floyd
master représenté par Peermusic

"GROOVE ME" PAR KING FLOYD

Style : Funk / R&B / Soul

"Girl, between you and me, we don't need no company
No other man, no other girl can enter into our world,
Not as long as you groove me, baby."

Né en 1945, King Floyd débuta sa carrière comme chanteur au Sho-bar de Bourbon Street, une des célèbres rues du quartier français de la Nouvelle Orléans.
Après l'armée, il rejoignit la Californie où il enregistra un 1er album qui eu peu d'impact.

Floyd retourne alors à la Nouvelle Orléans où il prend un boulot de postier. En 1970, il fait la rencontre de l'arrangeur Wardell Quezergue qui le persuade d'enregistrer au studio Malaco (Jakson - Mississippi) des titres qu'il a écrit l'année passée alors qu'il séjournait sur la côte ouest.
"Groove me" fait partie de ceux-là. Le texte lui a été inspiré par une jeune étudiante qui travaillait dans la même usine que Floyd à LA. La jeune fille lui souriait tout le temps et Floyd, trop timide, décida de lui écrire un poème plutôt que de lui parler.
Floyd: "After I finished it (le poème) she never came back to work. It blew me away. So, I never gave her the poem. Man, I'd sure like to meet her one day just to thank her!".

Il fait ainsi ses premières sessions pour Malaco en même temps que Jean Knight, qui y enregistre alors ce qui deviendra un des tubes R'n'B de l'année 71, "Mr big stuff" (voir Bonheur #28, disponible ci-dessous).

"What our love needs", le 1er simple de Floyd, sort localement mais c'est la face B, "Groove me", qui attire les DJs de la Nouvelle Orléans.
Le titre devient un hit local ce qui décide alors Atlantic records à distribuer nationalement "Groove me", qui atteindra la 1ère place des charts R'n'B et #6 des charts pop US en 1970.

C'est le 1er hit d'une longue série pour le label Malaco.
En écoute aujourd'hui la version originale de King Floyd ainsi qu'une version reggae décalée par Dave & Ansel Collins.

Bonne écoute et une très bonne année 2008!